J’ai assisté il y a plus d’un an à une conférence dont j’ai trouvé le contenu très pertinent alors que l’idée de créer mon entreprise se dessinait tout doucement dans mon esprit.

Le thème de cette conférence était « la création et le développement d’entreprise en mode Agile ».

J’étais très intriguée par ce terme que beaucoup de jeunes entrepreneurs autour de moi semblait connaître et qui m’était complétement étranger.

1/ Qu’est-ce que la méthode « Agile » ?

La méthode Agile, ou les méthodes Agile, correspond plus à un courant de pensée ou à un état d’esprit qu’à une simple méthode “rationnelle”. Il s’agit d’un ensemble de valeurs et principes réunis dans « l’Agile manifesto », un manifeste créé en 2001 pour cadrer et uniformiser ce courant de pensée. Créées au départ pour les projets de développement web et informatique, ces méthodes sont aujourd’hui adaptables à de nombreux types de projets et même à la structure des entreprises. Les différentes méthodes Agiles existantes ont toutes pour base la volonté d’assouplir la gestion de projet.

En mode « Agile », on pense que le projet va marcher parce que les gens sont motivés et que l’équipe fonctionne bien avec 3 principes en tête :

  • Se focaliser sur l’objectif (savoir revenir à l’essentiel)
  • Prêter une grande attention à la relation client (collaboration avec le client)
  • S’adapter au changement (donner la possibilité au changement/savoir s’ajuster)

Créer et développer une entreprise « agile » c’est créer et développer une entreprise qui s’adapte à son marché.

L’état d’esprit Agile lutte contre la planification rigide et l’enfermement contractuel dont sont victimes de nombreux projets, afin de laisser place à la créativité et à l’adaptation des équipes et du client à l’avancement du projet. 

On valide chaque étape avant de fixer de nouveaux objectifs basés sur les constatations et les observations du déroulement du projet. Ceci permet d’ajouter des modifications, de supprimer des fonctionnalités inutiles, ou encore de changer certaines orientations stratégiques en cours de réalisation. 

L’approche Agile se veut ainsi être au plus près de la réalité opérationnelle du projet, et répondre au mieux aux aléas quotidiens. Vous êtes à l’écoute de tout ce qui va faire évoluer votre projet.

Vous allez sur le terrain pour :

  • Tester,
  • Mettre en action,
  • Ajuster

Dans ce cadre, il est important d’obtenir le maximum de feedback (de retour du client), être pugnace, rester quoiqu’il arrive sur le cheminement et ne pas abandonner.

Concrètement, sur 5 jours, vous allez accomplir 5 actions :

1/Comprendre le ou les besoins du client

2/Esquisser une première solution,

3/Décider un support, un produit ou un service

4/Créer un prototype,

5/Tester

La méthode Agile propose d’impliquer davantage le client durant la construction du produit et la phase « teste » permet d’ajuster le projet.

Ainsi, en construisant une relation de confiance avec le client, basée sur des échanges permanents, l’entreprise peut offrir une valeur ajoutée supérieure à ce qu’elle aurait pu faire dans une approche plus “classique”.  

Peu importe que vous décidiez de créer une petite ou grosse entreprise, que vous travaillez seul ou collaborez avec une équipe, travailler en mode « Agile » va vous permettre de trouver le bon produit ou le bon service qui va vous mener sur le chemin de la réussite.